Le coronavirus chinois va faire mal aux vendeurs Amazon FBA

Mentoring Amazon

Jan 30

Vous aussi, vous vendez en Private Label ? Vous aussi, vous sourcez en Chine ?

Ce qu’il s’y passe nous concerne.

(au delà bien sûr de la situation sanitaire, bien sûr, qui concerne tout le monde, vendeurs FBA ou non).

D’abord, il y a le Nouvel An Chinois.

Depuis maintenant 10 jours, toutes les usines sont fermées. Impossible de passer commande en ce moment. Comme chaque année les délais de production sont allongés car les usines ne savent pas exactement quand elles récupéreront leurs ouvriers.

ça ? C’est la situation habituelle, que l’on revoit chaque année.

Rien de grave. Si vous avez les outils qui vont bien, vous projetez votre inventaire. Un peu d’anticipation et vous passez le Nouvel An Chinois sans rupture de stock.

Mais cette année, il y a du nouveau.

J’en parlais hier avec un client en Mentoring.

Le truc qui n’était pas anticipable ? C’est le virus.

Virus qui va fortement perturber le retour au travail de notre milliard de Chinois favori. Je lisais hier que le gouvernement chinois a déjà interdit aux usines de reprendre le travail avant le 10 février.

No bueno.

Si vous aviez prévu un peu large au niveau de votre inventaire, pour tenir le Nouvel An Chinois ? Vous avez bien fait.
Sinon ? C’est une leçon pour être mieux préparé (et réfléchir à avoir des stocks tampons, par exemple).

De mon côté ?

Chaque année je mets le Nouvel An Chinois à profit.

A profit pour générer un grand nombre d’idées produits.
A profit pour creuser ces idées et déterminer lesquelles sont viables.

(Et non, je ne parle pas d’utiliser Jungle Scout ici. Jungle Scoute est le PIRE outil pour chercher des idées produits… j’y reviendrai dans un futur email)

A profit pour lister des fournisseurs à contacter dès leur retour au boulot.

Car c’est une évidence : pas besoin des Chinois pour réfléchir à votre marché – puisque le marché est en Europe.

L’analyse de marché ? La génération d’idées produits ? C’est un aspect fondamental de la vente sur Amazon en Private Label.

Peut-être même l’aspect le plus important.

M’est avis qu’on ne passe jamais trop de temps à réfléchir à son marché et à générer des idées produit. Car plus on a d’idées, plus on a de chance d’avoir une BONNE idée dans le lot.

Bonne idée qu’on s’empresse d’aller concrétiser avec l’aide d’un partenaire – en Chine ou ailleurs.

La concrétisation de l’idée ? C’est presque du détail. C’est l’idée qui fait le produit. C’est l’idée qui vous génère quelques dizaines de k€ de marge.

Si vous n’avez pas d’idée de produit ?
Si vous ne savez pas comment générer un grand nombre d’idées ?
Ou bien si vous avez des idées mais que vous ne savez pas déterminer si ce sont de bonnes idées ?

Et que vous n’avez pas envie de vous planter en lançant le mauvais produit ?

Je peux vous guider dans cette démarche. Comme je guide mes autres clients en Mentoring Amazon (derrière on concrétise les idées ensemble, bien entendu).

Il nous reste quelques places sur le programme.